Une réserve mondiale de biosphère, c’est quoi ?

Une réserve de biosphère est un territoire abritant des écosystèmes terrestres ou marins, dans lequel sont déployées des solutions pour concilier conservation de la biodiversité et utilisation durable. Autrement dit, ce sont des territoires dans lesquels le développement durable a toute sa place et permet une gestion raisonnée des terres, de l’eau et de la biodiversité. 

Toutes les réserves de biosphère doivent répondre à trois fonctions majeures et complémentaires. 

  • Une fonction de conservation des espaces, des paysages et des espèces vivantes.
  • Une fonction de développement des activités humaines respectueuses de l’environnement
  • Une fonction logistique pour encourager la recherche, la connaissance et la sensibilisation

Au travers des actions concrètes menées, une réserve mondiale de biosphère favorise un équilibre entre la nature et l’humain.

La vallée de la Dordogne, une des plus grandes réserves de France ! 

La vallée de la Dordogne couvre 6 départements : le Puy-de-Dôme, le Cantal, la Corrèze, le Lot, la Dordogne et la Gironde. Tous ont un point commun : ils sont traversés par la même rivière, la Dordogne. Ces territoires se sont unis sous le nom d’E.P.I.D.O.R pour construire une politique collective de gestion de l’eau. 

Le classement de la Dordogne en réserve mondiale de biosphère est donc un projet de longue date partagé par ces six territoires. C’est en 2012 que le bassin versant de la Dordogne est classé réserve mondiale de biosphère par l’UNESCO. De la source au Puy de Sancy en Auvergne jusqu’à l’embouchure en Gironde, la Vallée de la Dordogne regorge d’espaces naturels d’une grande richesse, qui nécessitent une réelle protection. Avec ses 24 000 km2 de surface, c’est la plus grande réserve de France et l’une des plus grandes d’Europe. 

Un patrimoine naturel à préserver ! 

La vallée de la Dordogne possède un patrimoine naturel à préserver et un environnement d’exception. Des forêts profondes aux falaises abruptes en passant par les eaux cristallines de la rivière, la vallée de Dordogne possède un patrimoine naturel exceptionnel. Cet environnement et sa grande diversité paysagère offrent un habitat de qualité à une faune et une flore d’une grande diversité. À une échelle plus locale, le territoire compte également plusieurs Espaces Naturels Sensibles et des zones Natura 2000. Oiseaux, poissons, loutres ou encore espèces végétales, la nature et la vie son partout en Vallée de la Dordogne, elle s’écoute, elle s’observe et elle s’apprécie

La rivière : un lien entre l’homme et la nature 

La réserve du bassin de la Dordogne se structure autour de la rivière et de son réseau hydraulique. L’objectif premier est de préserver son patrimoine fluvial, ses ressources et ses bienfaits. La rivière et sa présence au sein de ce territoire sont nécessaires au développement durable du territoire, de ses écosystèmes et de ses habitants. On comprend bien que la rivière est au cœur des enjeux, présente depuis toujours, elle alimente la vie en vallée de la Dordogne. 

C’est donc pour conserver ce lien étroit entre la nature, la rivière et l’homme que ce site est classé.

Des actions concrètes sont mises en place pour garantir la protection des écosystèmes et des espèces que la rivière abrite. Par  exemple, la conservation du patrimoine naturel, le maintien et l’amélioration de la qualité des milieux aquatiques, ou encore la restauration des berges de la Dordogne. Autrement dit, des actions qui permettent aux activités humaines de se développer tout en respectant les équilibres naturels

À la découverte de cette bulle de nature !

Pour découvrir la réserve mondiale de biosphère de la vallée de la Dordogne rien de mieux que de s’immerger dans le territoire, à la rencontre des espèces de la faune et de la flore locales. 

La vallée de la Vézère est traversée par deux cours d’eau : La Grande Beune et la Petite Beune. Pour préserver cette zone humide menacée, la Fédération des Chasseurs de la Dordogne a mené des actions de conservation et de sensibilisation des habitants et des visiteurs. Un sentier d’interprétation de la vallée des Beunes a été conçu, permettant une immersion totale dans cet écosystème fragile. Ce sentier pédestre de 7.5 km favorise la connaissance de ce milieu exceptionnel et des espèces qu’il abrite. 

Pour ceux qui souhaitent aller plus loin dans la découverte de ce milieu naturel, direction la Corrèze pour arpenter l’itinéraire de grande randonnée de Villages en Barrages. Ce chemin de randonnée parcourant 200 km est une invitation à la découverte, à la sensibilisation et au ressourcement dans une nature grandiose et préservée. Cet itinéraire, plutôt conseillé pour de bons marcheurs, conduit à la découverte de la relation entre l’homme, la nature et le milieu aquatique. Il permet de comprendre comment l’homme à su apprivoiser les cours d’eau et de découvrir de grands barrages comme celui de Bort-les-Orgues. 

Bien évidemment, la randonnée n’est pas la seule manière de découvrir cette réserve, les descentes en canoë permettent de découvrir la rivière et les écosystèmes qui gravitent autour. Que ce soit sur la Dordogne, ou bien sur la Vézère, la pratique du canoë permet d’être au plus proche de la nature et d’en découvrir tous ses secrets. Observez les libellules qui tournent autour de vous, les poissons qui passent à côté de votre canoë. Toutes ces espèces cohabitent ensemble dans une nature plus que préservée. 

Ce contenu vous a été utile ?

Enregistrer

Partager ce contenu