La pierre du Périgord est une pierre taillée sur mesure dans le sud-ouest de la France, en Dordogne uniquement ! On la dit souvent ocre mais ses couleurs vont du beige clair au gris. En finition adoucie, vieillie, grenaillée avec des chants lisses ou tailladés : vous saurez la reconnaitre ! Solide et élégante, elle donne un cachet particulier aux architectures rurales du département de la Dordogne, apportant une touche d’authenticité aux maisons récentes et sublimant les vieilles demeures périgourdines.

Comment tailler cette pierre unique en France ?

Dans une carrière, les pierres sont extraites puis débitées et taillées en blocs bruts ou sculptés. Elles seront ensuite utilisées dans le bâtiment en construction ou en restauration.

Les entreprises de la région organisent parfois des portes ouvertes mais si vous souhaitez en connaître davantage sur la pierre du Périgord, on vous invite à visiter le château de Commarque. Ce site de visite incontournable du Périgord Noir propose de nombreuses activités en lien avec l’architecture locale dont un atelier taille de pierre.

PCU_C10_Laugery Château de Commarque_Les Eyzies de Tayac_juillet 2005©Laugery

Il est organisé en période estivale avec un spécialiste qui vous contera les anecdotes locales de cette pierre mais vous apprendra également à la sculpter. Cet atelier est ouvert aux enfants. Renseignez vous sur la page du château pour connaître les dates et horaires.

Des ouvrages visibles à tous coins de rue en Dordogne

Des villes et villages de caractère comme Fanlac, Saint-Cyprien ou Saint-Geniès tirent leur charme de leur église, maisons et manoirs bâtis avec la pierre du Périgord.
Les Plus Beaux Villages de France présentent eux aussi des bâtiments en pierre du Périgord restaurés avec goût. Le patrimoine historique de qualité et les maisons au caractère ancien sont préservés à Limeuil ou Saint-Léon-sur-Vézère. On peut le constater également en se promenant dans les ruelles de Beynac-et-Cazenac, la Roque Gageac, Domme ou Saint-Jean de Côle.

Si peu que le soleil tape sur ces murs et les réchauffe, c’est un ravissement pour les yeux.

Il est facile de tomber amoureux de l’architecture de Sarlat, ville classée « art et histoire ». La cité médiévale présente un patrimoine conservé remarquable, c’est un véritable décor de cinéma. Le soir, le système d’éclairage au gaz naturel qui illumine vers le sol les bâtiments, crée des halots de lumière sur l’architecture de la ville. L’Hôtel Plamond est un des plus beaux bâtiments sarladais.

Sarlat ©Dordogne Libre

Cap sur le Périgord blanc et sur la cathédrale de Périgueux ! Les visites des toits de la cathédrale permettent d’observer parfaitement la couleur blanchâtre de la pierre : le calcaire crayeux du campanien et du santonien est visible sur tout l’édifice.

Des carrières de pierres naturelles exploitent cette pierre du Périgord 

©ALR
Pisé _ pierre du périgord_février 2023©ALR

De nombreux villages du Périgord ont une économie liée à la taille de cette pierre si spécifique et en même temps si diversifiée.
À Mauzens-et-Miremont, en vallée de la Vézère, la carrière exploite une pierre dans les tons jaune-clair. La carrière de Paussac proche de Brantôme et du Parc Régional Périgord Limousin creuse une pierre plus  dans les tons blanc-beige. Aux Eyzies, une carrière est spécialisée dans l’extraction, le sciage et la taille de la pierre calcaire de Sarlat. La pierre de Limeyrat à côté de Thenon est un calcaire à grain fin dont les couleurs varient selon les bancs : de l’ocre très clair presque blanc jusqu’aux ocres moyens, du gris allant d’une couleur cendrée jusqu’à des gris très foncés. 

Chaque terroir apporte sa particularité de couleurs mais l’appellation Pierre du Périgord recèle une même recette de solidité.

La pierre naturelle, facile d’entretien, apporte une vraie touche d’authenticité à la maison, pour les dallages ou les margelles de piscine par exemple. Avec le temps, en vieillissant, son aspect se sublimera et se raffinera. La patine naturelle embellit les constructions avec les années qui passent.

 À noter que comme toute pierre naturelle, la pierre du Périgord est un matériau naturel qui présente des variations de couleur, de veinage, et de texture.

Des caractéristiques spécifiques à cette pierre du Périgord

Naturellement non poreuse, la pierre du Périgord est parfaite pour un usage extérieur. Pour les terrasses par exemple, l’eau ruisselle et ne pénètre pas dans la pierre. On évite tout risque de fissures avec le gel de l’hiver.
Elle est plus dense que d’autres matières, elle va donc mieux résister dans le temps notamment grâce au calcin qui se forme naturellement sur la pierre pour la protéger. C’est pourquoi elle fût tant utilisée pour la construction des nombreux châteaux du Périgord. On admire la même pierre que nos ancêtres du Moyen-Âge ! Incroyable, non ? 
L’autre atout majeur est son esthétique naturelle, selon la manière dont on la travaille, elle aura un rendu campagne ou plutôt contemporain.

De très beaux exemples de l’architecture locale sont à admirer lorsque l’on visite le Parc du Bournat, village reconstitué de 1900 mais avec de vraies pierres trouvées dans les communes alentour.

PCU_lebournat1_Le Bugue_septembre 2006©PARC LE BOURNAT

Ce contenu vous a été utile ?

Enregistrer

Partager ce contenu